Sixième récit de Line : Menaces

page 82

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

9 commentaires

Un visiteur (guarana) a dit :

très joli. Quelle part, cette Line me rappelle Marion Duval.

9 janv. 2010

woulouf a dit :

Je suis toujours épaté de la façon dont tu assures sur les décors!

9 janv. 2010

jean-yves a dit :

Pas mal vu, pour Marion Duval : j'ai une dizaine (?) de ses aventures et j'aime bien le style léger et doux d'Yvan pommeaux. Même si parfois je me dis qu'il lui faudrait pousser un peu plus loin pour trouver un peu plus de souffle … mais là, c'est quand je déprime. Parce qu'en fait j'adore Marion Duval.

Pour les décors, j'ai toujours du mal à imaginer une histoire sans décors (une histoire, ça se passe toujours quelque part … je déteste les huis clos)

Je râle suffisamment quand James Bond nous fait prendre un alfajet pour un Mig pour ne pas faire un minimum attention à l'environnement de l'action !! Avez-vous remarqué le style Art nouveau tchèque (stucs, vitraux et bois lourdement sculptés) des épisodes de Maigret tournés avec Bruno Cremer? Il y a comme une erreur de lieu, même si cet exotisme est (en lui-même) intéressant.

Enfin, mes héroïnes sont mignonnes (même si elles sont effectivement un peu des marion Duval adultes) et il serait dommage de ne pas les placer dans un écrin à la hauteur.

Allez. Bonsoir à tous et bonne nuit !

9 janv. 2010

Un visiteur (guarana) a dit :

“Pour adulte” oui, j'ai remarqué que parfois Line nous laisse apercevoir sa culotte.

10 janv. 2010

Mosc a dit :

Prenante, cette ambiance nocturne… propice aux inquiétudes, aux tergiversations… Dans cet univers de rouille et de passé/présent/futur, on ressent une sourde angoisse… Très belles mises en couleurs, on entend presque les grillons ici !

11 janv. 2010

Nada a dit :

Je rejoins Mosc sur ta façon de rendre les ambiances, et je suis en admiration devant tes décors:) quant à l'histoire, elle est merveilleusement bien menée BRAVO!!!!!

25 janv. 2010

Moozy a dit :

J'ai découvert ton webco par hasard, et j'ai tout de suite été captivé par l'histoire. Un mot me vient à l'esprit : EXCELLENT. Le scénario est bien pensé, et on sent une recherche dans le point de vue de chaque vignette et dans le découpage de la planche. La palette de couleurs s'adapte bien à l'atmosphère recherchée. On trouve dans le commerce des BD de bien moindre qualité que la tienne. Dommage que je ne sois pas éditeur de BD :-(( Quelques améliorations pourraient être apportées ici et là, mais elles sont vraiment minimes.

Je copine de ce pas. Vivement la suite…

27 janv. 2010

facro a dit :

du travail de pro, tu peux le sortir en librairie facile ! avec quel outil encres tu ?

2 févr. 2010

jean-yves a dit :

Merci Moozy et Facro.

pour la suite, il faudra attendre un peu. J'ai raté la page suivante, faut que je retourne bosser desus.

Pour l'encrage, je fais ça très traditionnellement au pinceau, avec une martre Kolinsky qu'une vendeuse m'a un jour conseillée il y a plus de 20 ans. Conseil que je n'ai jamais regretté (référence Isabey spécial N°6227 taille 4. Une merveille. La pub est gratuite, je le promets !)

5 févr. 2010

Poster un commentaire :