L'origine du projet B

page 57 a

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

12 commentaires

Un visiteur ("R") a dit :

Trois petites remarques: tu envois tes planches trop vite; elles sont trop grandes: pourquoi les derniers sont pas coloriées?

Elles sont jolies toutes les deux…

27 sept. 2009

woulouf a dit :

Je suis d'accord avec R: ton histoire est plutôt complexe et on a pas le temps de tout assimiler. Et effectivement, les planches débordent horizontalement, ce qui rend la lecture peu agréable, sans parler de certaines cases (les deux du bas, dans cette planche) qui débordent aussi verticalement si bien qu'on ne les voit pas en entier. Il faut que tu trouves un compromis entre la taille des planches et la lisibilité des textes. Ce serait dommage de gâcher la qualité de ta BD en allant trop vite: tu as chargé 57 pages en 2 semaines, alors qu'un rythme de 3-4 planches par semaine (déjà rapide par rapport à certains, ici!) te permettrait mieux de faire apprécier ton oeuvre aux lecteurs.

27 sept. 2009

reno a dit :

+1 pour les délais de publication

pour les images non-centrés il faut vraiment faire quelque chose :/

27 sept. 2009

jean-yves a dit :

Merci pour ces conseils, que je vais essayer de suivre. Pour le rythme de parution, celui-ci va naturellement s'essouffler (ah!ah! ah!), mais je voulais donner un peu de matière aux amis à qui je vais dire d'aller voir ma BD sur Internet et qui jusqu'à présent, arrivaient mal à la lire sur Over-blog.

Je profiterai d'ailleurs du ralentissement pour modifier les pages quand j'aurai trouvé le bon format.

Pour les mises en couleur, pas de miracle : on touche le fond du stock! Les pages en couleur seront désormais quelques essais (pages 58 et 59, 71 à 74…), parce que je souhaite avant tout faire avancer l'histoire (… moins de 2 pages par mois rien qu'en N et B, je n'en vois pas le bout!)

Enfin, quelqu'un saurait-il comment faire pour que mes JPEG ne s'étroitisent pas à la parution (problème qui n'est hélas pas pas propre à webcomics)?

28 sept. 2009

Un visiteur (jd) a dit :

en tout cas, bonne histoire, bonne intrigue qui nous laisse en permanence dans l'attente de nouveaux évènements ou d'explications…

les dessins souffrent de quelques imperfections, mais sont de bonne qualité.

il est vrai que les deux héroines sont charmantes et déssinées avec beaucoup de féminité…

perso, ce rythme de parution ne me gène pas, boulimique de BD….

mais bon il vaut certainement mieux écouter les conseils des pros de ce site que ce soit pour les dessins ou le rythme de parution…..

28 sept. 2009

isma a dit :

toujours aussi fan, c est du pinceau que tu utilises en encrage non?

28 sept. 2009

Gipo a dit :

comment faire pour que mes JPEG ne s'étroitisent pas à la parution (problème qui n'est hélas pas propre à webcomics) ?

??? Question étonnante… Qu'entends-tu par “s'étroitiser” ?

Il semblerait que le résultat obtenu chez toi soit différent de celui que tu constates sur le web. Cela voudrait donc dire que l'image de tes planches dans ton logiciel de dessin (Photoshop, j'imagine) ne soit pas à la taille réelle d'un écran (en pixels). Il y a une option pour cela : menu “view/actual pixel Ctrl-Alt-0”…

Mais ça ne doit pas être ça… Tu peux préciser ?

28 sept. 2009

jean-yves a dit :

pour l'encrage, c'est effectivement du pinceau (martre kolinsky spécial de chez Isabey ref 6227 n°4. Et pour les droites, un vieil ébouriffé de la même ref auquel j'ai scalpé la pointe)

Par étroitisé, j'entends que le rapport hauteur par largeur change quand je mets mes JPEG en ligne (je n'ai pas fait le calcul, mais ils me semblent 10% à 15% plus hauts que nature). Un défaut que je n'ai pas quand j'imprime.

28 sept. 2009

Generic a dit :

Tu fais ça au pinceau….wow, ça y est c'est officiel je suis une bouse au pinceau !! Et c'est en quel format pour l'encrage ? (mais oui je suis indiscret !)

28 sept. 2009

jean-yves a dit :

pour le format, c'est deux A4 horizontaux (en fait, 20,8x29,4cm parce que mon scan est radin en matière de format);

Mais pour les petits personnages (par exemple page 47 avant-dernière case), je les dessine x2 ou x3 (objectif : les dessiner entre 12 et 14 cm de haut), puis je les intègre avec Photoshop.

J'encre au pinceau parce que je détruis tous les Rotrings que je touche, parce que les plumes me dominent (déjà que mon dessin n'est pas parfait !) et que le feutre ne tiendrait pas les dix ans que va durer mon projet.

Mais je réfléchis à ne plus encrer et à travailler le crayon directement avec Photoshop (mais ça m'obligerait à reprendre mon projet. Aïe !).cela me permettrait de gommer certaines maladresses (ah! les vertus du flou!!)

28 sept. 2009

woulouf a dit :

ben voilà! la taille de cette image est maintenant parfaite. Il ne te reste plus qu'à mettre les 56 autres à la même taille :-)

Pour ton problème “d'étroitisation”, je viens de me rendre compte que c'est vrai avec tes images, mais aussi avec les miennes (et j'ai pas vérifié, mais çà doit être le cas avec n'importe quelle image). çà doit être un gag d'affichage de Firefox

28 sept. 2009

Generic a dit :

Pour les Rotrings papier lisse (et épais ) obligatoire ;-) Mais j'en ai tellement l'habitude que j'y fait même plus attention, j'en utilise même sur du papier aquarelle….Mais avec le pinceau gros blocage : je m'en sert juste pour les aplats de noir.

Châpo !!

29 sept. 2009

Poster un commentaire :